« Neto, Neto, Neto! » : le héros de la soirée est monté au jeu en toute fin de match – Tout le foot

[ad_1] Cela a commencé dès l'échauffement d'avant match : "Neto, Neto, Neto", scandait la Ghelamco Arena. En première période, pendant que le Brésilien courait le long de la touche, le public l'a à nouveau acclamé.Mais le scénario du match, qui laissait Gand à la merci d'une égalisation, n'a pas permis à Jess Thorup de le faire rentrer aussi tôt que prévu. Il faudra attendre les crampes de Brecht Dejaegere, en toute fin de rencontre,

Dans les coulisses de l’hôtel des Diables Rouges: « C’est dans le vestiaire que l’on voit toute l’importance des team-managers » (vidéo)

[ad_1] RTLinfo vous fait découvrir les coulisses du centre national de Tubize, là où logent les Diables Rouges lors des rassemblements de l'équipe nationale de football, en compagnie du directeur Frédéric Veraghaenne. Ce vendredi, à quelques heures de la rencontre face à la Suisse en Ligue des Nations, nous vous proposons de découvrir le vestiaire des Diables Rouges.  "C'est dans cet endroit que l'on voit évidemment toute l'importance des team-managers qui sont capitaux pour une équipe.

France-Islande. Erik Hamrén : « Toute l’équipe de France est dangereuse » – Football

Le sélectionneur islandais Erik Hamrén a préféré louer toute l’équipe de France en conférence de presse, ce mercredi matin, plutôt que de sortir un seul joueur du lot. À la veille d’affronter les Bleus à Guingamp, il s’attend à un match très difficile. Un Français doit-il remporter le ballon d’or ? Bien sûr que oui, je suis en France, donc je suis obligé de dire oui (rires). Pour moi, c’était une fantastique Coupe du monde de

Roberto Martinez veut garder le camp des Diables rouges à Tubize pendant toute la durée de l’Euro 2020

[ad_1] Publié le Jeudi 13 Septembre 2018 à 06h10 Par Frédéric Larsimont Une préparation et un séjour résidentiel à prix réduit pour les Diables sont prévus lors de leur prochain tournoi. Un terrain chauffé est dans les cartons au Centre national de Tubize pour 2021. La Nations League n’est que la première des deux lignes d’horizon de Roberto Martinez : la préservation de la stabilité sportive actuelle constitue sa priorité initiale, avant une seconde phase qui consistera